Abderhaman, Martin, David,
Et si le ciel était vide ?

Tant de processions,
Tant de têtes inclinées,
Tant de capuchons,
Tant de peurs souhaitées,
Tant de démagogues,
De temples, de synagogues,
Tant de mains pressées,
De prières empressées.

Tant d’angélus,
BING
qui résonnent,
Et si en plus,
BING
y’a personne…

Abderhaman, Martin, David,
Et si le ciel était vide ?

Il y a tant de torpeur,
De musiques antalgiques,
Tant d’anti-douleur
Dans ces jolis cantiques,
Il y a tant de questions
Et tant de mystères,
Tant de compassion
Et tant de revolvers.

Tant d’angélus,
BING
Qui résonnent,
Et si en plus,
BING,
Y’a personne…

Baruch Hachem, Insha’ Allah,
Are Krishna, Alleluia.
Abderhaman, Martin, David,
Et si le ciel était vide ?

Si toutes ces balles traçantes,
Toutes ces armes de poing,
Toutes ces femmes ignorantes,
Ces enfants orphelins,
Si ces vies qui chavirent,
Ces yeux mouillés,
Ce n’était que le plaisir
De zigouiller.

Et l’angélus,
BING
qui résonne,
Et si en plus,
BING
y’a personne…
Et l’angélus,
BING
qui résonne,
Et si en plus,
BING
y’a personne…