Lève toi c'est déjà fait:
laisse-moi te remplacer,
je vais prendre ta douleur.

Doucement sans faire de bruit,
comme on réveille la pluie,
je vais prendre ta douleur,
prendre ta douleur.

Je vais prendre ta douleur.

Elle lutte elle se débat
mais ne résistera pas.
Je vais bloquer l'ascenseur,
prendre ta douleur,
prendre ta douleur,
saboter l'interrupteur,
prendre ta douleur.

Je vais prendre ta douleur

Mais c'est qui cette incrustée,
cet orage avant l'été,
sale chipie de petite soeur ?
Je vais tout lui confisquer:
Ses fléchettes et son sifflet,
je vais lui donner la fessée,
(prendre ta douleur,
je vais prendre ta douleur)
la virer de la récré.
(prendre ta douleur)

Je vais prendre ta douleur

Mais c'est qui cette héritière
qui se baigne qui se terre
dans l'eau tiède de tes reins ?
J'vais la priver de dessert,
lui faire mordre la poussière
de tous ceux qui n'ont plus rien.
(Prendre ta douleur,
je vais prendre ta douleur) 
de tous ceux qui n'ont plus rien.
(prendre ta douleur)

Je vais prendre ta douleur

Dites moi que fout la science,
A quand ce pont entre nos pensées ?
Tu as mal là où t'as peur,
tu n'as pas mal là où je pense !

Qu'est-ce qu´elle veut
cette connasse:
le beurre ou l'argent du beurre,
Que tu vives ou que tu meurs ?
Faut qu'elle crève ...
ou qu'elle change de godasses
ou qu'elle croule sous les fleurs,
Change de couleur...
(Prendre ta douleur)
je vais jouer au docteur.
(prendre ta douleur)

Je vais prendre ta douleur

Dites moi que fout la science
A quand ce pont entre nos pensées?
Tu as mal là où t'as peur
Tu n'as pas mal là où je chante !
Léve-toi!
Léve-toi!
Elle a envie de toi,
la douleur.
Elle a envie de toi,
la douleur
Elle a envie...



Locations of visitors to this page